Vivre à Bristol

Travailler en Angleterre – les différences

Reading Time: 4 minutes

C’est bon, on peut dire que j’ai travaillé suffisamment en Angleterre pour pouvoir commencer à faire des comparatifs entre la vie de bureau en Angleterre et celle en France. Mon analyse est malheureusement réduite à mon expérience dans une unique entreprise à Bristol et à ma petite expérience en France (même si le fait d’avoir été consultante m’a permis de voir un panel de différentes cultures d’entreprises).

Mais ce sera au moins un premier aperçu (surtout pour ceux qui voudraient un jour travailler en Angleterre).

L’aménagement des lieux

Premier point, qui saute aux yeux quand on commence à travailler : l’aménagement des lieux est totalement différent. Et cela concerne non seulement l’espace de travail mais aussi  les lieux collectifs

L’open space 

En France, on travaille en open space mais la plupart du temps, ce sont des open-spaces par équipe et d’une dizaine de bureaux. Les équipes peuvent ainsi travailler plus librement sans déranger les autres. Il y a quelque chose d’agréable d’être dans un espace réduit. On a plus envie de personnaliser son bureau (surtout pour ceux qui ont des enfants. Vous aussi vous avez remarqué que ce sont souvent les parents qui décorent les bureaux ?). Et puis, on a souvent droit à une petite armoire (où je rangeais mes chaussures à talons héhé. Bon maintenant, j’ai cessé les chaussures à talon…).

En Angleterre, que nenni ! L’espace personnel se réduit à un caisson. Arf, terminé pour mes chaussures à talon… Et surtout, c’est un énormes open space où les bureaux sont alignés en rang. 3-4 personnes par rangées * 7-8 rangées, ça en permet de caser du monde. Les poubelles personnelles n’existent pas. Pour une cinquantaine de personnes, on a 3 poubelles.

Bref, il faut être prêt pour un espace de travail anglo-saxon, c’est un peu moins sympa

Ce n’est pas une photo de mon boulot (on est encore plus par rangée), mais ça y ressemble !

Les toilettes

Haha, un espace dont on ne parle pas assez et qui a pourtant son importance !

A défaut d’avoir un bureau de travail très accueillant, ici, on soigne les toilettes. Franchement, on a l’impression d’être dans un hôtel. Il y a évidemment savon et sèche main, mais il y a également la crème pour les mains. Et à disposition – ça je ne sais pas si c’est lié uniquement à mon entreprise actuelle : serviettes hygiéniques (ça c’est pratique !), champoing sec, coton tiges, déodorant (oui, je trouve ça bizarre aussi !)

Les horaires de bureau

Les Anglais condensent leurs horaires du boulot et ça donne en général des horaires moins extensibles qu’en France : 8h30-17h. Bon, ils disent qu’ils ne prennent pas de pause déjeuner et que c’est donc normal d’avoir ces horaires. J’ai déjà assisté à des discussions entre Anglais sur les habitudes étranges mais qui pourraient avoir un bon côté de ces Français qui prennent des pauses pour le midi.

Mais surtout, bonne chose : les horaires anglo-saxons sont plus flexibles.

Le télé travail est plus répandu. La plupart travaillent 4 jours au boulot et 1 jour en télétravail. Je trouve que c’est plutôt sympa

Les pauses déjeuner

Les Anglais mangent à peu près toutes les 3 heures, et surtout, ils mangent au bureau : le matin, on les voit manger leurs céréales ; 3 heures plus tard, petit encas ; 3 heures plus tard, sandwich (ou gamelle) ; 3 heures plus tard, chips. Ils mangent à tout heure, devant leur bureau.

Conséquences :

  • Il n’y a pas de cantine : on amène sa gamelle ou son sandwich
  • Il y a toujours une cuisine avec assiettes, lave vaisselles, etc.
  • Il n’y a pas de pauses café ! Les pauses café sont le monopole des étrangers.

Les Anglais au boulot, c’est un peu chacun pour soi.

Des animations au bureau

Les animations du bureau sont laissées aux personnes du bâtiment et c’est compris dans le prix de la location (et pas aux assistantes comme j’avais l’habitude en France).

Donc on a droit à plusieurs animations : on a donc eu depuis le début de l’année le dry January (très important : les Anglais ont des problèmes d’alcool et en Janvier, les bonnes résolutions sont de boire moins. Je ne suis pas sûre que ça marche), les crêpes, la chasse aux œufs, le « biscuit day »… J’attends de voir la prochaine !

Il y a également des animations liées à un thème particulier. Par exemple, pour la « mental health awareness » week, ils avaient prévu des rencontres avec des psychologues, une conférence… Pour la semaine de la « environmental awareness », ils ont également prévu des animations.

Ce qui est très populaire ici aussi sont les « bake sales » pour des associations ou des projets personnels. Les personnes cuisinent des gâteaux fait maison et on laisse de l’argent pour manger le gâteau. J’ai déjà vu des biscuits achetés au Tesco ou au Sainsburry, mais je trouve que ça a beaucoup moins d’intérêt.

Enfin, quand on célèbre des événements, c’est super bien organisé : on a des pins ou des badges, des gâteaux.

Les Anglais aiment les diminutifs

Ca peut paraître bizarre pour un Français, mais l’Anglais se font appeler par leur diminutifs, même au travail. Ainsi, tous leurs prénoms sont des diminutifs (Ken = Kenneth, Mike = Micheal, Sue = Susanne etc.)

J’avoue que je continue à me faire appeler par mon prénom entier…

Les réunions

Les réunions normalement commencent à l’heure.

Et elles commencent aussi par des questions sur la sécurité (qui changent tous les jours) ou sur le thème du jour.

A chaque fois, j’oublie qu’on passe par là ! C’est le moment de discussion où on essaie justement de ne pas rentrer dans le vif du sujet, une façon de détendre les esprits. Bon après, ça ne veut pas dire que la réunion ne sera pas tendue par la suite. Mais c’est la façon anglaise de comprendre

Et vous, est-ce que ça ressemble à ce que vous vivez ?