Jeux de société à deux,  Jeux de société moyens

Azul : notre avis

Reading Time: 5 minutes

Il s’agit d’un de mes jeux préférés du moment (et je risque peut-être bientôt de faire une overdose). Azul est un jeu simple de premier abord et facile à expliquer, mais suffisamment stratégique pour être appréciés des connaisseurs de jeux. Aujourd’hui, j’en fais une chronique pour le faire découvrir à toutes celles et tous ceux qui connaissent moins bien le monde du jeu de société ! Amusez-vous bien !

Caractéristiques

Nombre de joueurs : 2-4 personnes
Durée : 30 min à 45min 
Auteur : Michael Kiesling
Illustrations : Chris Quilliams, Philippe Guérin
Edition : Ravensburger
Prix (affiché  mai 19) : 35.90 euros
Azul

Le pitch

Nous sommes des artisans portugais du 16ème siècle chargé de décorer le palais Royal de Evora et le but est de construire la plus belle mosaïque. 

On place donc des tuiles de couleur sur cette mosaïque qui nous permettront de gagner des points.

Je ne suis pas très douée pour décrire les règles d’un jeu mais le principe est le suivant :

  • Devant nous sont entreposés des lots de 4 tuiles prises au hasard dans un grand sac.
  • On choisit dans un des lots toutes les tuiles d’une même couleur. Le reste des tuiles non choisies se retrouve dans une sorte de décharge au milieu. On peut également choisir à la place de se servir dans cette décharge, et si on est le premier à le faire on obtient un malus (-1 point) mais on devient également premier joueur au tour suivant.
  • On dispose les tuiles choisies sur notre plateau, sur une des 5 lignes de la zone de préparation. Sur chacune de ces lignes, il ne peut qu’y avoir qu’une seule couleur.
  • Si aucune ligne ne permet d’accueillir les tuiles choisies, on obtient des malus !
  • On continue comme cela jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de tuiles du tout au centre de la table.

A la fin de la manche :

  • Toutes les zones de préparation remplies basculent côté mosaïque. Les autres tuiles restent là où elles sont.
  • A chaque fois qu’on remplit la mosaïque, on gagne des points. Plus on réussit à faire de groupes de tuiles adjacentes, plus on marque de points !

On finit la partie dès qu’une des joueuses arrive à compléter une ligne de la mosaïque. On gagne des bonus quand on a complété une colonne, une ligne ou quand on a réussi à poser toutes les tuiles de la même couleur.

Les tuiles d’Azul

L’avis de Mme Monkey

  • Configurations testées (nombre de joueurs) : 2,3,4
  • Note : 18/20

Un jeu pas très long, très intéressant à la fois dans sa simplicité – il est plutôt facile à expliquer – et dans son côté stratégique.

Et oui, c’ est un jeu stratégique : même si on prépare sa façade de tuiles chacun de son côté, il reste interactif car il est conseillé de regarder ce que les autres font, pour les bloquer ou pour ne pas se retrouver avec tout un tas de tuiles inutiles. Les meilleurs d’entre nous (ce n’est pas encore mon cas) arrivent à compter et anticiper par couleur. Je n’ai pas décrit toutes les subtilités de placement, mais une couleur sur une ligne est définitive. On ne peut pas replacer la même couleur sur cette même ligne.

D’autre part, la force du jeu réside dans le fait qu’il se joue très bien à 2 comme à plus. Rares sont les jeux de société destinés à plusieurs qui se jouent également très bien en duo. Et celui-ci en fait partie.

Enfin, malgré le côté stratégique, ce jeu est également appréciable dans sa capacité à pouvoir être joué avec des novices. Un bon point !

Ce que j’ai aimé

  • La fluidité du jeu : il y a peu de choses à penser au final car le choix reste restreint en termes de possibilités, et même à 4, les parties ne s’éternisent pas. Ca évite de s’ennuyer à attendre notre tour.
  • Un jeu stratégique : je l’évoquais dans la présentation du jeu. Effectivement, ce jeu ne repose pas vraiment sur le hasard. Evidemment la disposition de certaines tuiles peut avantager momentanément un joueur, mais il ne lui permettra pas de gagner. 
  • L’esthétique du jeu : on peut le dire, la beauté d’un jeu rajoute de l’agréabilité. Et ce jeu est quand même très joli avec ses petites tuiles carrées et ses couleurs un peu pastels. Certains vendeurs Etsy ont même créé des tuiles exprès avec d’autres couleurs, mais je trouve que le côté simple dans l’esthétisme du jeu fait aussi son charme.

Ce n’est pas pour / les inconvénients

  • Ce jeu n’est pas pour les trop jeunes enfants : la façon de compter les points me laisse penser que ce jeu ne conviendrait pas aux enfants trop petits. Il faut savoir optimiser la disposition des couleurs et des tuiles. Ce n’est pas toujours facile.
  • Un jeu abstrait : le thème du jeu n’est pas extrêmement présent et ça aurait pu très bien être des façades portugaises comme des chiffres pour former un Sudoku, ça revenait au même. Pour être certaine d’être à la bonne époque et bon endroit, j’ai dû faire mes recherches sur internet. Mais en tout cas, c’est surtout un mécanisme bien rôdé. Du coup, je comprends que ça peut en rebuter certains.
  • Je trouve que le jeu est un peu cher par rapport au matériel, qui reste relativement simple. Et si la boîte pouvait être en version « voyage », ce serait bien ! Parce que pour l’instant, elle est quand même un peu trop imposante – encore une fois par rapport à la simplicité du matériel.

Conclusion 

Franchement, c’est un jeu à essayer. Je crois que j’y ai un peu trop joué pour avoir envie de le ressortir très bientôt (quoique !), mais ça montre aussi qu’il a été utilisé !

Nous avons également tenté la variante où les couleurs ne sont pas imposées. En revanche, on se rend compte que c’est beaucoup plus dur car pour respecter les règles de placement – une seule couleur par ligne et par colonne – c’est duuuuur ! Surtout, on ne se rend compte que plus tard qu’on a rien respecté héhé.

L’avis de Mr Platypus

J’ai longtemps évité Azul car j’étais persuadé que ce jeu ne me plairait pas : trop abstrait, trop de succès, trop peu d’interaction, … C’est finalement à City of Games, une convention de jeux ayant lieu à Bristol, que j’ai décidé de lui donner une chance. Et comme je suis content, et un peu triste de ne pas avoir fait fi de mes préjugés plus tôt !!

Ce jeu me plaît vraiment de par sa simplicité, sa rapidité. Son matériel aussi smile Peu importe l’absence de thème.

Je me rends compte que j’adopte souvent la même tactique, mais ça ne m’empêche pas de profiter à chaque fois. Et plus je joue, plus je suis à l’aise pour observer le jeu des autres et essayer de les pourrir un peu si j’ai le choix héhé. Sans que ce soit trop “take that” non plus 😉

Ma note : 4 cartouches de joint silicone.

A la convention de jeux de Bristol (City of game)

Et vous ? Qu’en avez vous pensé ?