Mes petites découvertes - bilan du mois

Bilan et petites découvertes du mois de mars

Reading Time: 6 minutes

Je suis de retour pour vous partager mon bilan du mois de mars ! C’est le retour du printemps avec la floraison des arbres (à côté de chez nous, il y a un superbe magnolia, c’est vraiment très beau), du soleil, des jours qui s’allongent et malheureusement de la situation sanitaire qui se dégrade. Je vous avoue que j’aurais bien aimé pouvoir partir en weekend sans avoir à me poser des questions sur le Covid, mais ce n’est pas le cas. Alors je continue sur les choses que j’ai faites ce mois ci et qui m’ont fait du bien.

Des travaux manuels : j’ai essayé le Décopatch

Attirée par l’idée de faire des travaux manuels rapides pendant que bébé Chipmunk dormait, j’ai essayé récemment le Décopatch. Je vous montre l’aspect final :

  • Les gros avantages
    • C’est facile : il suffit simplement de découper des bouts de papier et de les coller avec du vernis-colle sur un modèle en bois ou en carton. C’est une activité qui pourrait être faite avec des enfants 
    • Ce n’est pas cher : j’ai acheté des pinceaux, de la colle et du papier. Je pense qu’on peut prendre du papier fin et ça peut faire l’affaire. Mais oui, l’investissement est minimal
    • C’est rapide : comptez une heure et vous aurez fait une grosse partie
  • Les bémols :
    • A faire à petites doses : ce n’est pas l’activité la plus palpitante à faire, et on peut vite s’ennuyer. Donc je conseillerais de faire des pauses entre les projets
    • Un rendu assez inégal : avant toute chose, il faut savoir que je suis débutante. Donc mes œuvres sont loin d’être parfaites. Et même avec cette idée en tête, je suis quand même assez déçue du rendu du Décopatch sur des boîtes car elles ont maintenant du mal à fermer à cause des couches en plus. Je pense que ça rend mieux sur des cadres. Mais j’ai fait beaucoup de cadres, et je ne sais pas si j’ai envie d’accrocher toutes mes oeuvres haha, la décoration des pièces va faire assez “cheap”. Je garde néanmoins l’idée pour des décorations de Noël, je pense que dans ce cas, ça peut rendre bien.

Pour le moment, je ne suis pas forcément convaincue par le Décopatch en tant que travaux manuels à faire sur le long terme. Comme je le mentionnais plus haut, au bout d’un moment, la décoration de la maison serait submergée par des bouts de cartons ou de bois décorés et ce n’est pas l’objectif. Mais pour des personnes qui ont des enfants, c’est une bonne activité à faire et on a vite un rendu. Je suis contente d’avoir essayé (et je pense que je vais garder cette activité pour des décorations de cadres ou de Noël)

Des jeux de société : on a joué à Unlock et Detective

Je ne sais pas combien de fois j’ai écrit sur ce blog que j’aimais les jeux qui ne se jouent qu’une seule fois, et qui nous permettent de résoudre des énigmes. Je dois avoir mentionné Unlock dans mes jeux préférés ou dans mes recommandations de meilleurs jeux une dizaine de fois au moins (ici ou ici ou ici par exemple), alors qu’avec Mr Platypus, nous n’avions joué qu’aux 3 premières boîtes (sur les 8 sorties). 

Donc vous pouvez imaginer à quel point nous étions contents de pouvoir jouer aux autres scénarios ! 

Je ne savais pas que c’était si développé, mais pour ceux que ça intéresse, avec Mr Platypus, nous avons été sur Leboncoin et nous avons réussi à trouver une personne qui habitait non loin de chez nous et qui louait les boîtes à la semaine. Mr Platypus me parlait également de l’application “Le grenier ludique” qui met en contact des particuliers pour la location de jeux de société. Je n’ai jamais essayé mais c’est une piste ! En tout cas, celui qui habite près de chez nous loue les boîtes à 5 euros la semaine (avec 20 euros de caution) et cela permet de jouer à moindre frais des jeux “one shot”. Nous avons prêté les jeux à mon frère et sa femme, et ils ont adoré aussi smile

Vraiment, pour tous ceux qui aiment les énigmes / escape games, Unlock est un très bon jeu de société !

Dans la même lignée, Mr Platypus a acheté l’extension de Détective dont je décrivais le jeu de base ici. Cette fois-ci nous avons donc joué à Détective L.A. Crimes, une campagne de 3 scénarios. En termes d’enquêtes, j’ai préféré le jeu de base, car même si on a répondu correctement aux questions finales, j’ai trouvé que c’était parfois un peu tiré par les cheveux (et qu’on ne comprenait pas les motivations des personnages). Une amélioration pour le jeu serait qu’il explicite un peu plus les solutions ? Ça reste néanmoins un de mes jeux de société préférés d’enquêtes !      

Une BD à découvrir : l’Enfant ébranlé de Tang Xiao

En ce moment, je lis beaucoup de BDs. Ca me permet de lire sans forcément passer beaucoup de temps (hé oui, je me suis adaptée à l’arrivée de bébé Chipmunk que ce soit dans les travaux manuels choisis ou mes lectures actuelles), ça me permet de découvrir le 9ème art, que je ne connais pas du tout, et à la faveur de ma nouvelle inscription à la bibliothèque (si vous suivez mes articles, j’en parle ici), je me suis lancée dernièrement dans la lecture de BEAUCOUP de BDs. Je crois que les bibliothécaires me voient une fois par semaine au moins.

Une lecture de BD ce mois-ci qui m’a bien plu s’appelle l’Enfant ébranlé de Tang Xiao, un livre publié par les éditions Kana. Il s’agit d’une tranche de vie d’un enfant de 10 ans, très doué en rédaction. On voit sa vie entre l’école, la famille et notamment le retour de son père, les amis et les jeux.

La BD est pleine de sensibilité. 10 ans, c’est l’âge de l’enfance où on comprend que le monde n’est pas forcément parfait, qu’on fait nous mêmes des choses dont on est ensuite honteux et que les gens peuvent nous décevoir. C’est l’âge où on est à la fois un enfant et on continue à s’émerveiller, où on vit des joies simples de voir les copains et des moments de grâces, et c’est à la fois l’entrée dans le monde adulte où on perd nos illusions sur certains êtres, où on comprend qu’il y a ce que racontent les rumeurs et la réalité. 

J’ai trouvé au départ qu’il y avait peu d’histoire, et pendant la lecture, je ne comprenais pas trop l’importance de certains passages. Mais au final, tout finit par s’imbriquer pour nous donner une vraie tranche de vie. Et c’est une BD qui reste dans la mémoire. J’ai beaucoup aimé les dessins, très fins. Je ne connais pas bien la BD chinoise, mais en tout cas c’était une belle découverte !

Une newsletter pour le confinement : Stay hungry

Comme c’est un peu le retour du confinement, j’ai envie de vous partager une newsletter que je reçois tous les jours et que je trouve plutôt bien faite : Stay hungry.

On en a marre des newsletters mais celle là se démarque pour avoir été créée en plein confinement et donner de bonnes idées recettes / décryptage etc. Sans prise de tête, j’aime recevoir la newsletter chaque jour.

Et vous ? Quelles sont vos découvertes du mois qui vous ont permis de positiver ?

Please follow and like us:

Leave a Reply

Your email address will not be published.