Etats-Unis

Jour 6 : Page, Rainbow bridge et Horseshoe Bend

Reading Time: 5 minutes

Pour notre deuxième journée à Page, nous continuons d’explorer les merveilles de l’Arizona et allons visiter Rainbow Bridge et Horseshoe Bend. S’il faut quand même utiliser la voiture pour passer d’un endroit à l’autre parce que rien n’est près, c’est quand même vraiment plus reposant de rester deux nuits au même endroit !

Rainbow bridge

(130$/personne)

Rainbow bridge
Rainbow bridge

La seule façon de voir Rainbow Bridge, le plus grand pont nature du monde, est en passant par le lac. L’excursion coûtait déjà cher, nous n’avons pas loué de bateau privé. Nous nous retrouvons donc à 7h30 à la Wahweap Marina pour une demi-journée à découvrir le Rainbow bridge.

Rainbow bridge - le bateau
Rainbow bridge – le bateau

Il faut compter environ 2h pour atteindre la rive et ensuite une petite marche de 30 min pour trouver le site. Le saviez-vous ? La différence entre un pont et une arche réside dans le fait qu’une arche est formée par les forces du vent et de la pluie. Quant au pont, il y a de l’eau qui est en train de couler en dessous. Certaines personnes évoquent une arche pour le Rainbow bridge, mais il s’agit bien d’un pont ! (c’était mon « Fun fact »)

Deux heures c’est long… Mais bonne surprise : l’agence a prévu des casques audio avec des commentaires quand on s’approche d’un endroit remarquable. Cela nous permet d’apprendre quelques élément de l’histoire (totalement méconnue de mon côté et terriblement atroce) des indiens d’Amérique, de la longue marche des navajos, des réserves et de la culture qui y perdure.

On nous dépose sur le quai du site et après quelques minutes de marche, le pont se dévoile. C’est vraiment beau. Comme le site est sacré pour les indiens, nous ne marchons pas sous le pont.

Au final, une bonne balade qui prend bien toute une demi-journée ! Nous sortons vers 14h-14h30 de la Marina. J’ai dormi dans le bateau, mais la chaleur nous a vaincus. Il nous faut du repos dans notre chambre du motel.

Conseils :

  • Prendre des sandwichs : l’agence vous prévient par avance, mais rien n’est prévu en termes de nourriture sur le bateau. Donc n’oubliez pas d’amener à manger pour midi ! Petit bon point : de l’eau et de la citronnade étaient mises à disposition dans l’avion. Ils nous proposent également des bouteilles d’eau à la descente du bateau pour découvrir le Rainbow Bridge. Evidemment, de mon côté, ça a été une balance délicate entre « je ne veux pas aller aux toilettes où il n’y a pas de lavabo » / « j’ai soif ».
  • Une dernière remarque: pour être honnête, nous avons vu des sites très beaux tout au long de notre road trip aux Etats Unis dans les différents parcs nationaux. J’ai trouvé le prix excessif pour la visite du site et je pense qu’on peut très bien passer plus de temps dans les parcs nationaux avec l’Interagency pass plutôt que payer 130$ pour apercevoir un pont. Je fais partie des gens qui ont besoin de temps et d’effort pour apprécier un endroit et je suis frustrée quand j’ai l’impression qu’on m’amène à l’endroit et que je ne peux que l’effleurer à peine des yeux. C’est moins joli sur les photos de voyage mais c’est ainsi que j’aime les endroits. Le fait de savoir que l’occasion d’être à Page ne se renouvellerait pas de sitôt nous a incités à découvrir le Rainbow Bridge mais ça n’a pas été mon excursion favorite du voyage.

Horseshoe Bend

Horseshoe Bend

Horseshoe Bend se découvre après avoir monté une petite butte. Ce n’est pas un site touristique avec des installations, et l’entrée est située au bord d’une route, mais les voitures et le monde qui convergent sont des indices assez forts pour nous faire dire que nous sommes au bon endroit. Je ne me suis pas trop approchée car j’ai le vertige et qu’il n’y a pas de barrière.

Encore une fois, on se demande comment le hasard peut produire d’aussi jolies choses : le vert de l’eau s’enroulant autour d’un bloc de falaise, et ce au milieu du désert.

Conseils

  • Y aller en milieu de journée: nous avions lu que les lumières étaient plus belles en fin d’après-midi. Nous y sommes allés vers 17h. En fait, à ce moment-là, le soleil descend et il y a un vrai contre-jour. Je pense que le mieux est d’y aller quand le soleil est en haut.
  • Prévoir de l’eau: 1km de marche c’est court et M. Platypus pensait qu’il pourrait allègrement y aller sans eau. En fait, il fait chaud et il faut monter une petite butte. Heureusement, Mme Monkey est prévoyante et avait prévu de l’eau (on pourrait faire une fable, non ?).

 

Les adresses testées

Dîner à Page : Canyon King Pizzeria 

Cet ancien bateau est situé à côté d’un regroupement de boutiques. J’ai pris des pâtes et M. Platypus une pizza. De la nourriture, je garde peu de souvenirs. De l’endroit et du moment qu’on y a passé, il reste un des meilleurs. Etrangement, son point faible est ce qui m’a permis d’apprécier son point fort. L’attente a été longue, et je suis contente que nous soyons arrivés dans les premiers. Mais grâce à cette attente, de la terrasse où nous étions situés, nous avons pu profiter des lumières extrêmement belles du soleil couchant sous une température devenue (enfin !) agréable, des lampions colorés qui se sont allumés avec la tombée de la nuit et du feu de camp. La poésie arrive même dans les endroits les plus improbables.

Psst… Retrouvez le détail jour après jour de notre voyage de la Côte Ouest des Etats Unis ici :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *