Mes petites découvertes - bilan du mois

Août 2020 – Mes petites découvertes et bilan du mois

Reading Time: 4 minutes

Je n’avais pas publié d’articles sur mes découvertes et bilan du mois depuis mai. Ensuite, l’arrivée de bébé Chipmunk a tout balayé sur son passage. Mais je commence petit à petit à retrouver un peu de temps libre et il est temps de revenir sur le mois d’août et sur les découvertes du mois. Donc voici les 3 recommandations que je vous partage !

Un livre : les piliers de la terre de Ken Follett

Parce que bébé Chipmunk a beaucoup dormi sur moi et que j’ai été très souvent bloquée sur le canapé (hm hm…), j’ai eu le temps de commencer et de terminer le pavé que représente Les piliers de la terre, le roman de plus de 1000 pages de Ken Follett, et dans lequel on suit les aventures du prieur Philip, de Tom le bâtisseur, d’Aliena, de William Hamleigh et de beaucoup d’autres personnage autour de la construction de la cathédrale de Kingsbridge.

Et pour tout vous avouer, je l’ai trouvé très bien ! Commençons quand même par les bémols:

  • Certaines scènes de violence m’ont semblé être “de trop” : on a compris que les méchants sont méchants, et je n’ai pas vu l’intérêt d’en décrire autant et avec autant de détails. Ca ne m’a pas permise de me mettre plus dans l’histoire, et j’avais surtout envie de passer les pages. De la même façon, les scènes d’amour m’ont semblé parfois un peu niaises (je suis vraiment une fille sans coeur!)
  • La structure du roman peut sembler un peu répétitive : si je résume dans les très grandes lignes, les méchants font des plans que les gentils déjouent durant tout le roman.

A part ces deux bémols, le roman jouit de très gros atouts :

  • La capacité à faire vivre ses personnages : on suit avec plaisir les aventures des héros et on s’attache réellement à eux. Il me tardait de savoir la suite des événements pendant la lecture
  • Une description très réussie du Moyen-Age : j’ai beaucoup aimé les descriptions du livre qui permettent l’immersion complète dans l’histoire, que ce soit sur la façon dont les gens vivaient, pouvaient gagner de l’argent, des marchés, de la vie quotidienne.
  • La capacité de l’auteur à faire rentrer la petite histoire dans la grande : le fait que le roman soit bien daté à une certaine période permet à l’auteur de montrer l’impact de l’Histoire, et notamment la guerre civile en Angleterre au début du 12ème siècle, sur la vie des personnages du roman.

Je ne sais pas si j’ai réussi à vous convaincre, mais pour ceux qui aiment les romans historiques, Les piliers de la terre me semble un incontournable !

Une série : The Good Place

The Good Place est une série américaine qui s’est terminée cette année et l’ensemble de la série est disponible sur Netflix.

Vous connaissez sûrement quelques unes des très bonnes séries dans lesquelles son créateur, Michael Shur, a été impliqué. Celui-ci a notamment collaboré dans l’écriture de The Office, Parks and Recreation, Brooklyn Nine-Nine et il a produit Master of None (merci Wikipedia pour toutes ces informations !). En tout cas, ce ne sont que des séries que j’aime bien smile

The Good Place, c’est un peu la série “feel good“.  Les personnages sont attachants, l’humour est assez potache et on aime tous les acteurs ! Certes, il y a toujours une mini morale à la fin de chaque épisode, où les personnages apprennent quelque chose de leurs erreurs. Mais justement, c’est ce qui fait le côté “feel-good” série. De saison en saison, les problématiques changent. Et le fait qu’il n’y ait que 4 saisons fait qu’on n’a pas l’impression qu’il y a trop d’épisodes “fillers”. A découvrir !

Une recette : le pain fait maison

Vous avez sûrement tous fait du pain lors du confinement. Avec Mr Platypus, c’est vrai que c’est une recette qu’on a découverte pendant cette période là, mais qu’on a essayé assez tardivement à cause de la pénurie de farine. Mais depuis, on est des adeptes et après avoir essayé plusieurs variantes, c’est sûr que c’est une recette qu’on a envie de partager.

La recette originale est à découvrir sur le blog de Guillaume Long, A boire et à manger, dans l’article du 15 mai 2020 et disponible ici. On a d’ailleurs essayé une autre recette dont je pourrai peut-être vous parler une autre fois, héhé.

Pour plus de facilité, voici la recette :

Ingrédients:

  • 250 g de farine
  • 125 g d’eau
  • 1 yaourt (125 g)
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • Mélangez la farine, le sel et le bicarbonate de soude d’un côté
  • Mélangez l’eau et le yaourt d’un autre côté
  • Mélangez tous les ingrédients avec une cuillère à soupe et arrêtez de mélanger dès que la farine est absorbée
  • Posez la pâte sur un plan de travail, aplatissez là légèrement et pliez là comme si vous vouliez faire une cocotte en papier. En la retournant, vous faites une boule
  • Aplatissez la boule à la main de façon à obtenir une galette de 2 cm d’épaisseur. A l’aide d’un coûteau, faites une croix d’une épaisseur d’1 cm
  • Faire cuire au four à 180 degrés pendant 30 min. Le pain est cuit quand on le retourne et qu’il sonne creux.
  • Sortez le du four, emballez le dans un torchon et laissez le 30 min dans une cocotte fermée.

Notre avis :

Difficile comme recette à rater. Elle est vraiment facile. Jusqu’à maintenant, nous n’avons jamais eu de problème !

On a fait quelques variantes : selon notre humeur, on a rajouté des graines de courges, du romarin, des noix etc. Tout était bon, même si j’ai une préférence pour le pain au romarin ou le pain aux noix.

En tout cas, à vos fourneaux maintenant laugh !

Et vous, quelles sont vos dernières découvertes ! N’hésitez pas à m’envoyer un message smile

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *