Asie

9. Trois semaines au Japon – Amanoashidate (2/2) et retour à Kyoto

Reading Time: 5 minutes

Ce sera la découverte d’Amanoashidate sous la pluie. Le matin, la météo est un peu clémente mais on se fait vite arroser (et de grosses trombes d’eau). Bien que mes souvenirs soient souvent très influencés par la météo, je garderai néanmoins un bon souvenir de la ville.

Après un bon petit déjeuner, il est temps d’aller explorer Amanoashidate !

Traversée de l’allée de pins

Amanoashidate veut dire « pont vers le paradis ». C’est une bande de terre longue de 3km qu’on traverse et qui relie deux côtés opposés de la baie de Miyazu. Mais c’est surtout la vue qui est connue car elle est l’une des trois vues les plus célèbres du Japon avec Miyajima et Matsushima.

Avec M. Platypus, nous décidons de marcher à travers l’allée de pins. Il est aussi possible de louer des vélos mais la balade est suffisamment courte pour qu’on ait envie d’en profiter à pied.

La promenade est plutôt agréable – surtout au début quand il faisait beau héhé. Il y a des plages de sable, je ne m’y attendais pas du tout.  

Au moment d’arriver au temple Motoise Kono Shrine, la pluie est assez féroce et nous ne nous y attardons pas trop. Nous irons nous abriter en haut du parc Kasamatsu plutôt.

Montée en haut du parc Kasamatsu 

Nous sommes donc arrivés au nord de la ville, en haut de la colline que nous avons montée grâce au funiculaire. Pendant plusieurs minutes, nous restons au chaud (quoique) dans la boutique / café et nous attendons l’éclaircie pour sortir.

La vue est très belle. Le monsieur qui prend des photos est super sympa (en fait le principe est le suivant : il prend une photo avec votre appareil gratuitement et de son côté, il prend une photo avec son appareil professionnel. Il développe la photo et vous la propose pour achat. Je pense que nous aurions été tenté de le faire, surtout car il était très sympa, mais environ 14 euros la photo, c’est quand même cher). 

En haut, il y a une petite tradition : si vous vous penchez en avant et regardez le paysage entre vos jambes, vous aurez l’impression de voir un pont dans le ciel. J’ai trouvé chouette que tout le monde se prenne au jeu. D’ailleurs on se rend compte que les Japonais – ou les touristes asiatiques ? – adorent les jeux. Il y a également une fente dans laquelle jeter des pierres pour que son vœu se réalise. Beaucoup ont participé ! 

Déjeuner et retour en bateau vers la gare

Sur la rue principale, nous déjeunons dans un restaurant japonais. Ce sera udon pour moi et ramens pour M. Platypus. Je n’ai pas souvenir que le déjeuner était excellent. Ce qui m’a marquée en revanche est le nombre de produits à base de poisson que le restaurant / boutique vendait à emporter. Les Japonais en semblaient très friands !  

Nous rentrons ensuite en bateau. Nous avions au départ prévu de faire l’aller retour à pied mais vu le temps, je crois que je vais tomber malade si je reçois encore de la pluie sur la tête. Même pour une traversée toute simple il y a des anecdotes à raconter ☺

En attendant l’arrivée du bateau, M. Platypus propose d’acheter des chips. Nous sommes dans la salle d’attente. Les chips sont à disposition et il y a une petite boîte à pièces. Beaucoup de personnes qui attendent semblent se procurer ces chips (et on voit au passage que tout le monde paie. Je ne sais pas si ce principe marcherait en France ?). C’est juste parce que nous venons à peine de manger que je l’ai dissuadé d’acheter des chips et d’en manger dans la salle d’attente.

En fait, nous nous en sommes rendu compte plus tard, mais ces chips ne nous étaient pas destinées. Il s’agissait de chips de crevettes que les gens lancent aux goélands pendant la traversée en bateau. Ainsi, il y a une nuée de goélands pendant tout le trajet qui s’élance derrière le bateau pour attraper ces chips.

Retour à Kyoto et dîner

La journée est déjà bien entamée quand nous rentrons à Kyoto. Mais ça ne veut pas dire que la ville japonaise ne nous réserve pas encore quelques surprises.

Nous avons décidé de manger du bœuf grillé au 11ème étage de la station de Kyoto. La dernière fois, il y avait de l’attente et nous avons envie de quelque chose de bien croustillant. En plus, les notes Google sont très bonnes.

En nous promenant en haut de la gare de Kyoto, nous apercevons plein de personnes en cosplay (des personnes costumées en personnages de manga, anime ou d’univers coloré). On a découvert le spot secret des gens qui font du cosplay ! C’est trop chouette ! Et plus on continue à se promener, et plus nous voyons de personnes en train de poser de façon très professionnelle.  

Ce n’est qu’après que nous nous rendons compte qu’il ne s’agissait pas du spot secret mais qu’il venait d’y avoir une convention. Non, nous ne sommes pas des dénicheurs de super bons plans. Mais c’était drôle d’y croire l’espace d’un instant. Et c’était sympa d’avoir pu assister à ça. En tant que fan de Naruto, j’ai pu en voir un héhé !

A part ça, le bœuf grillé était super bon. Ce n’est pas donné mais après une journée un peu fraîche, ça fait du bien ! Encore une chouette journée smile.

Psst… Retrouvez tous les articles liés au Japon sur cette page :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *