Asie

20. Trois semaines au Japon – Tokyo : Senso-ji, Meiji-Jingu, et Tokyo Metropolitan Government Building

Reading Time: 6 minutes

Notre dernière journée avant le grand retour. Le voyage aura été riche en découvertes, paysages et émotions. La dernière journée est toujours une journée un peu spéciale : on veut refaire ce qu’on a aimé, mais on veut aussi explorer, et on se prépare également pour le retour. Pour cette dernière journée à Tokyo, nous avons décidé de lâcher un peu de lest par rapport à notre heure matinale de lever (et ça se voit par rapport au monde qu’il y a). On continue d’explorer Tokyo en visitant le Senso-ji, le temple de Meiji-Jingu et le Tokyo Metropolitan Government Building. C’est parti !

Visite de Senso-ji

Au Senso-ji, il y a du monde. Je n’ai plus l’habitude ! Le Senso-ji est un temple bouddhiste situé dans le quartier de Asakusa et est le plus vieux temple construit à Tokyo. C’est une visite sympathique à faire.

Une fois la porte traversée – Kaminarimon – on déambule sur 200m sur les rues marchandes vieilles de plusieurs siècles. C’est donc le moment de repartir avec de nouveaux souvenirs. On a acheté des guides de Furokishi, l’art japonais d’emballer des objets avec un foulard, ainsi que les foulards qui vont avec. Nous ne nous sommes pas trop attardés, on voulait aussi voir le temple !

Les grandes allées marchandes nous amènent ensuite à la deuxième grande porte. On peut également voir la pagodes à 5 étages Goju no To, un sanctuaire fermé au public.

Derrière la deuxième grande porte, on trouve le temple principal et le parc aux alentours. Malgré le monde et malgré le fait que le temple a été récemment reconstruit, j’ai trouvé l’endroit sympathique. Le plafond est très beau et lorsque nous sommes arrivés, nous pouvions observer de loin une cérémonie.

 Aujourd’hui, la pluie s’est arrêté et découvrir le parc sous le soleil est très agréable. Il y a un petit pont et d’autres bâtiments pour les autres divinités.

C’est drôle, c’est le moment où les touristes Japonais commencent à nous aborder ! On nous demande d’où on vient, et on nous demande « Comment ça va ? » en Français. J’ai trouvé le moment super.

C’est aussi au Senso-jo où j’ai mangé sur le retour un melon pan à la vanille. Je vous avoue, ça n’avait pas la saveur de celui que j’ai mangé à Kyoto, qui était vraiment excellent. J’avoue aussi que je pensais que c’était de la crème à la vanille et que ce serait légèrement plus léger que ça. Au final, ce que je préfère, c’est le melon pan nature. Et c’est le melon pan de Kyoto.

Temple Meiji-Jingu

Ce qu’il y a d’étonnant, c’est quand on se dirige vers le temple de Meiji-Jingu, on a l’impression d’explorer un autre monde. C’est une bouffée d’oxygène en plein cœur de la ville. Et vraiment, c’est impressionnant l’existence de ce parc en plein Tokyo et d’une si large étendue.

 Le temple de Meiji-Jingu est donc situé au plein milieu de cet endroit boisé. Si au départ j’avais peur qu’il y ait trop de monde, on est beaucoup plus au calme et c’est bien agréable !

C’est l’occasion de voir une exposition d’Ikebana, un art traditionnel japonais fondé sur la composition florale. J’avoue que je ne suis pas encore très sensible par rapport aux fleurs. Et que je ne comprends pas bien cet art. Mais j’ai quand même pris des photos haha.

C’est aussi l’occasion de voir des mariés à la sortie d’une cérémonie. Ils sont beaux. Je n’ai pas pu m’empêcher de faire ma paparazzi…

Super moment en tout cas dans le temple. J’ai vraiment aimé y passer du temps. Il apparaît moins touristique et il semble plus destinés aux locaux. 

Promenade dans la rue décalée de Takeshita street

Avec M. Platypus, on voulait aussi voir le Japon décalé : l’autre face du Japon avec des Japonais plus excentriques.

Nous nous sommes donc promenés à Takshita Street. C’est une rue effectivement plus colorée et plus délurée. On y voit beaucoup de jeunes gens manger des barbes à papa multicolores et les boutiques qui longent la rue montrent souvent des vêtements plus colorés. La rue n’est pas forcément très large et on est un peu à l’étroit.

Et en fait, ce qui est drôle c’est que j’ai trouvé que les habits étaient beaucoup plus excentriques en dehors de cette rue. Je comprends que c’est la rue un peu touristique, mais n’hésitez pas à vous promener un peu plus loin également.

Déjeuner de ramens

Non loin de la rue de Takeshita Street, on trouve (enfin !) un restaurant de ramens. On ne cherchait pas spécialement des ramens pour ce midi, mais rien ne nous donnait envie. C’était surtout des chaines de viande ou de pizza, ou de restaurants occidentaux.

Finalement, c’est dans une des rues plus étroites qu’on trouve l’endroit où on va s’arrêter. Il y a un peu de monde, et on attend une dizaine de minutes. Heureusement que ça va vite ! Les ramens sont un peu plus chers que la moyenne de ce qu’on a connu pendant le séjour mais s’avèrent bons.

Mais c’est quand même bon à savoir que si vous voulez manger “japonais” dans ce quartier, c’est un peu compliqué…

Tokyo Metropolitan Government Building

Le Tokyo metropoplitan Government building est situé dans un quartier un peu plus moderne de Tokyo. Aux alentours, ce sont surtout des bureaux. 

Le bâtiment offre une vue panoramique de la ville – qu’on n’avait pas vue de jour, et en plus il est gratuit !

Il y a deux tours, et chacune permet de voir une partie de Tokyo à une hauteur de 202 mètres. Je ne saurais plus dire laquelle j’ai préférée.

C’est le moment aussi de se reposer et de voir une dernière fois le mont Fuji. Héhé.

Soirée à Akihabara

Après un repos bien mérité, nous avons décidé de passer la soirée dans notre quartier préféré – celui d’Akihabara pour manger notre repas préféré – le Tonkatsu. Malheureusement, nous sommes partis un peu tard et le restaurant où nous voulions aller à déjà arrêté le service. Arf.

Mais on veut vraiment manger du Tonkatsu alors on continue à marcher et on s’arrête dans un restaurant qui nous semble correct.

Ce n’est pas le meilleur restaurant de Tonkatsu qu’on ait connu, mais ça ira.

Je veux aussi manger le Taiyaki que j’avais tant aimé.  On arrive devant et ils sont fermés. Double Arf. Je pensais qu’ils resteraient ouverts jusqu’à 22h mais apparemment, ce n’est pas le cas en semaine… (autre point à savoir si vous voulez manger le Taiyaki…) 

 On se promène, mais je dois reconnaître que le quartier en semaine est beaucoup moins chouette ce soir que ce qu’on a connu auparavant. Il fait nuit et il fait froid, et j’ai de la peine pour toutes les rabatteuses des maid cafe qui stationnent en jupes courtes tous les 3 mètres.

Au final, ce n’est pas forcément la soirée que j’ai préféré du séjour. Mais j’aime à penser qu’au moins, nous avons essayé de clore notre voyage avec ce qu’on préférait.

Notre séjour est désormais terminé snif snif. Ca en aura fait de beaux souvenirs !

N’hésitez pas nous laisser des commentaires smile

Psst… Retrouvez tous les articles liés au Japon sur cette page :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *