Europe

Un Weekend à Dublin !

Reading Time: 9 minutes

48h à Dublin ! Retour de la capitale d’Irlande, où nous avons passé le premier weekend de décembre. Nous avions prévu du froid et de la pluie, et la météo n’a pas fait défaut à nos pronostics. Néanmoins, Dublin s’est révélé être une ville très chouette, et je vous raconte notre parcours tout de suite !

P1120545

Transports

Les vols sont directs de Bristol à Dublin, et même si nous avions RyanAir comme compagnie (désolée, j’ai une très mauvaise image de cette compagnie, et c’était la seule qui opérait sur cette ligne ce jour là), les deux vols ont été rapides et sans retard.

Pour arriver dans le centre de la capitale, il y a deux lignes de bus avec un départ toutes les 10 minutes. C’est le plus économique et le plus pratique. Il y a un guichet dans l’aéroport ou vous pouvez également acheter à une borne à l’extérieur (ou si vous voulez éviter la queue, je crois que vous pouvez acheter des billets directement au conducteur de bus).

Direction le centre !

Que faire à Dublin : les activités testées

1.      Marcher le long du canal et explorer les rues

A. Canal

Marcher le long du canal s’est avéré être une super promenade qui offre un visage différent et plus calme de la ville. Les maisons sont charmantes, avec leurs portes de toutes les couleurs et il n’y a pas du tout de monde. C’est par le canal que nous avons commencé :

Nous débouchons sur le quarter économique de Dublin, où sont implantés les grandes entreprises (Google, Big Four et compagnie). Changement total de paysage !

Au final, c’est vrai que simplement marcher dans les rues de Dublin est une activité en soi. James Joyce ne me contredira pas !

2.      La Guiness Store House (environ 20 euros/pers)

A. Guiness 4

Comme tout touriste qui se respecte, nous avions réservé des tickets dans la Guiness Store House pour découvrir les secrets de la mythique bière de Dublin. Le ticket n’est pas donné, mais – lot de consolation ! – inclut un verre à boire à leur dernier étage.

Le bâtiment est vraiment joli et les organisateurs n’ont pas lésiné sur les investissements. Le visuel est là. Il y a même des moyens olfactifs – ce que j’ai beaucoup aimé – et la décoration est vraiment travaillée.

Je regrette un peu que la description du processus de fabrication de la bière n’ait pas été plus élaborée. Ok, on apprend que la Guiness est composée de 4 éléments – orge, houblon, levure et eau – et qu’il faut cuire l’orge à 232°C, mais je n’ai pas retenu grand chose de plus.

Je recommande quand même de s’arrêter sur ma vidéo préférée : celle de la construction de la construction du tonneau (à voir ! C’est incroyable de construire le tonneau sans outils de mesure).

La Guiness Store House a en revanche misé sur les animations : dégustation, utilisation de la tireuse (avec un certificat à imprimer), présentation des publicités. Le dernier étage est le dernier point fort du bâtiment : une vue à 360 degrés de Dublin.

A. Guiness 2

Je ne bois pas d’alcool et je n’ai pas une affection particulière à la Guiness. J’ai quand même goûté et je trouve le goût amer. D’autre part, j’ai parfois eu l’impression d’avoir payé pour assister à une publicité géante d’une marque de bière. Néanmoins, c’était ludique et on passe un bon moment : je recommanderais ! Un conseil : nous sommes venus à 10h et c’était plutôt agréable. Mais ça se remplit vite. Faites attention aux horaires que vous choisissez !

3.      Trinity College et sa bibliothèque (14 euros par personne)

A. Trinity college 1

Nous nous y sommes pris à deux fois pour visiter la bibliothèque de Trinity College. Il y avait du monde devant !

Un conseil : achetez les billets en ligne et vous n’aurez pas besoin d’attendre. C’est ce que nous avons fait au final, et même avec ½ heure d’avance, ils vous laissent passer sans problème.

Le billet permet d’accéder à l’exposition sur les manuscrits irlandais anciens, dont celui du Book of Kells (que je ne connaissais pas avant de venir). L’exposition, située au rez-de chaussée, est petite pour le monde qui s’y entasse.

A. Trinity college 2

Pareil pour la bibliothèque d’Harry Potter, bien que longue de plus de 60 mètres. Même s’il est écrit que des chercheurs et des étudiants utilisent les livres de la bibliothèque, on a plutôt l’impression qu’il s’agit d’un musée (on ne voit pas de tables !).

Je reconnais que pour 14 euros, j’ai trouvé la visite un peu chère.

 

4.      Saint Patrick Cathedral (7 euros par personne)

Cette cathédrale, cathédrale nationale de l’église anglicane d’Irlande (je pense que c’est pour ça qu’elle est payante) est plutôt jolie. Elle est située non loin du puit où Saint Patrick convertissait les chrétiens.

A l’intérieur : représentations du saint, espace découverte, arbre à souvenirs… On découvre qu’un des doyens les plus connus de cette église est notamment Jonathan Swift dont le buste est en photo (les voyages de Gulliver, ça vous dit ? Malheureusement, de mon côté, ce sont surtout les téléfilms dont je me souviens, mais passons). Quand il pleut, c’est une bonne idée de visiter la cathédrale.

5.      Temple Bar

A. Temple bar

Temple Bar est animé, même à 13h ! La rue, dont le nom vient d’un des recteurs du Trinity College (William Temple) est sympathique, et mérite qu’on s’y promène. Boutiques, café, bars…

C’est un endroit populaire ! Nous n’avons pas tenté d’y aller le soir, mais au vue de l’animation déjà en début d’après-midi, on comprend qu’elle est appréciée. Je pense qu’on aurait pu déambuler plus longtemps, mais nous étions déjà un peu fatigués.

Les restaurants

Eddie rocket’s (Camden street) – 2/5

Ce n’est pas notre trouvaille du siècle mais c’est la seule qui a bien voulu de nous le vendredi soir à 19h30 sans réservation. Les plats sont un peu crémeux, un peu trop gras et il n’y a rien d’extraordinaire. Mais c’est mangeable ! Nous avons essayé les boulettes de Mac and Cheese (l’idée est bonne mais les pâtes sont noyées dans de la crème et on ne les sent pas), un burger (pas mauvais et plutôt simple), des fries cheese and garlic (les frites sont noyées dans la sauce, c’est dommage) et les morceaux de poulet à la sauce cajun (pas mauvais).

Bibi’s café (Wood Quay) – 5/5

Bibi's cafe 0

Une très bonne découverte ! Le café est situé dans un quartier calme mais l’endroit semble connu car il est déjà plein à 10h40 (alors qu’il n’ouvre qu’à 10h le samedi). Une bonne adresse pour les brunchs et les déjeuners. Les produits sont frais, la décoration est mignonne comme tout, et leur vitrine donne très envie. J’ai adoré mon bruch. Allez-y si vous pouvez !

Bobos (Camden street) – 4/5

Burger de Bobos

Le hamburger gourmet comme le signale la devanture, avec de la viande venant à 100% d’Irlande ! M. Platypus a essayé le cheeseburger tandis que je me lance avec celui au guacamole, bacon et oignon caramélisés. Franchement, le burger est très bon. Dommage que le guacamole était piquant (ils auraient pu prévenir. La salsa sauce de notre entrée m’avait déjà empêchée de manger la salade). Il manque juste un peu de chaleur dans la décoration.

Queen of Tarts (Temple bar) – 4/5

Queens of tart 1

Rien que pour l’endroit, j’aurais envie de mettre 5/5. La vitrine est magnifique et les gâteaux font tous envie !

Queen of tarts

J’ai quand même enlevé un point parce que j’avoue ne pas avoir apprécié mon chocolat chaud (je pensais que c’était du vrai chocolat et en fait, c’était de la poudre) ni le scone à la feta et au chèvre (sur le papier, je me suis dit youpi, mais il y avait dans le scone une épice que je n’ai pas du tout aimé). Erreur dans mon choix, ce que j’ai préféré a été mon cookie… Désolée je suis difficile ! Mais M. Platypus a beaucoup aimé son sandwich !

Hailan Korean Restaurant (Temple Bar) – 3,5/5

hailan-korean-restaurant-2.jpg

Ce n’est a priori pas le type de nourriture à laquelle on pense quand on pense à Dublin. Et pourtant, ça faisait longtemps que nous n’étions pas allés dans un restaurant coréen.

Situé dans le quartier très populaire de Temple Bar, le restaurant ne paie pourtant pas de mine. Le menu est bon et pas cher. J’ai peut-être mis une note un peu basse au vu du rapport qualité/prix, mais la liste des plats assez longue me fait suspecter qu’ils ne sont pas cuits à la dernière minute.

Bull and Castle (Lord Edward Street) – 4/5

Bull and Castle

J’ai préféré Bull and Castle à Bobos mais il ne s’agit pas du même type de restaurant. On est dans une gamme au-dessus ! L’endroit est très populaire car il était complet vendredi soir quand nous sommes passés et samedi soir quand nous avons essayé de réserver. Le dimanche est plus calme !

  • Les points les moins appréciés : l’endroit est un peu sombre et je pense qu’il peut devenir rapidement bruyant. D’autre part, c’est une gamme de prix assez élevée

  • Les points les mieux appréciés : la viande est très bonne et on a passé un super moment. Je ne mange plus beaucoup de viande alors c’est une bonne idée, quand j’en mange, d’aller dans un steakhouse qui remplit les attentes.

 

Bilan : ce que j’ai préféré / ce que j’ai moins aimé et les conseils

Ce que j’ai préféré

  • Les différentes ambiances de la ville: il a été très agréable de se promener dans la ville et les différents quartiers sont assez différents les uns des autres.

Ce que j’ai moins aimé

  • Le monde! Je ne sais pas si c’est parce que j’ai vécu 4 mois à Bristol mais je n’étais plus habituée à tant de monde (et d’entendre autant de Français héhé). Devoir attendre pour trouver une place dans un restaurant, faire la queue pour beaucoup de choses, m’a plus fatiguée que je ne m’y attendais. Après, c’est vrai qu’il s’agit d’une capitale européenne !
  • Le coût : j’ai trouvé qu’en général, les prix étaient chers pour ce qu’il y avait dans l’assiette ou dans les supermarchés. Evidemment, les déjeuners bénéficient de « deals » qui permettent d’avoir de très bons plats pour moins cher. Mais si on veut bien manger, il faut mettre le prix

Mes conseils

  • Réservez si vous souhaiter déjeuner ou dîner (surtout dîner !): je ne me souviens pas le nombre de fois où nous nous sommes fait refoulés le premier soir sur le pas de la porte car c’était plein avant d’atterrir chez Eddie’s rocket (malheureusement, le restaurant ne nous aura pas offert la lune !). Et quand enfin nous avions repéré un restaurant qui nous plaisait, nous nous sommes fait refoulés, même à 18h45, car nous n’avions pas réservé. Donc appelez et réservez !
  • Achetez vos billets en ligne: ne faites pas comme nous et prévoyez vos visites en ligne plutôt que de refaire la queue (on l’a fait suffisamment pour les restaurants)

N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires !


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *