Se ressourcer

Les travaux manuels, des activités à essayer !

Reading Time: 5 minutes

Aujourd’hui, j’ai envie de faire un article sur une idée d’activité à faire chez soi (ou en groupe) au lieu de de regarder une série ou un film smile C’est bien de diversifier un peu les soirées et faire des travaux manuels est très bénéfique pour le moral. En tout cas, pour se ressourcer, c’est une superbe activité

Les bienfaits des travaux manuels

C’est bon pour le cerveau

J’ai souvent l’impression que l’éducation a beaucoup privilégié le mental face au manuel. On propose aux élèves à l’école d’appréhender des notions abstraites mais on dévalorise tout ce qui vient des travaux manuels. Et pourtant, les activités manuelles sont bonnes pour le cerveau. Comme évoqué dans l’article ici, qui relate une étude du magazine Neurology, il appaît que les individus ayant pratiqué des activités manuelles dans l’âge moyen ou au 3ème âge ont 45% moins de chance d’avoir des risques de démence par rapport à ceux qui ne pratiquaient pas d’activité.

Les activités manuelles sont relaxantes

Je ne sais pas si vous connaissez la théorie du flow (il y a un article wikipedia ici). Le concept a été théorisé par Mihály Csíkszentmihályi et c’est l’était mental atteint quand on est entièrement absorbé par une activité. A ce moment là, on ne sent plus le temps ni l’extérieur, et on éprouve une joie spontanée pendant l’activité. Et c’est souvent en faisant une activité manuelle que je peux éprouver cette état de “flow”.

Donc oui, les activités manuelles favorisent le bien être. D’après le même article évoqué précédemment (ici), une étude réalisée sur 3,545 tricoteurs a montré que 50% des pratiquants auraient affirmé que tricoter “augmenterait leur sentiment de bonheur et de relaxation”.

Il y a dans la création une sorte d’exaltation

Je pense que fondamentalement, il y a une joie de créer. J’ai peut être été bercée par l’idéal de Prométhée, mais il y a effectivement un côté transgresseur de faire naître quelque chose de ses doigts, d’inventer une nouvelle forme. Il y a quelque chose d’exaltant de créer, même sur la base d’un modèle et de pouvoir dire “c’est moi qui l’ai fait”. Parce qu’on apprend aussi de quoi on est capable.

Quelques conseils que je donnerais pour débuter

Faire des ateliers pour être un peu guidée

En Angleterre, on prend des cours pour 6 ou 12 semaines. Au moins, si on n’aime pas une activité, ça évite d’avoir payé pour toute une année. Il y a aussi des ateliers pour une journée. L’avantage est qu’en plus de rencontrer du monde, on est accompagné dans la découverte d’une nouvelle activité et on a moins peur de se lancer. En plus, c’est vraiment bien car ça permet de découvrir quelque chose en groupe. Dans ce cas, j’ai moins envie d’abandonner et je m’accroche !

Pour ceux ou celles qui habitent à Bristol, je conseillerais The Folkhouse qui regroupe beaucoup d’activités manuelles. Et sinon, pour ceux qui habitent en Angleterre, j’ai essayé la box mensuelle Makerly Craft dont j’ai été agréablement surprise. Chaque moi, on reçoit un kit à faire et j’ai ainsi pu faire un coeur en tissu, des balles pour le bain et un lapin à accrocher. Les activités sont variées, prennent un peu de temps pendant le mois et la difficulté est moyenne. Donc je conseille vraiment ! Sinon, il y a aussi des groupes Meet-up (en France ou en Angleterre)

Etre patient et accepter l’effort

C’est facile de se dire qu’on veut voir un résultat tout de suite et ce, avec le moins d’effort possible. Mais malheureusement, ce n’est pas possible… S’investir dans une activité manuelle (même si c’est pour des choses simples) nécessite temps et efforts.

Je recommanderais ainsi de ne pas négliger cet aspect au risque de passer à côté de la joie qu’on éprouve ensuite à continuer la pratique. Oui, ça peut prendre plusieurs journées voire plusieurs semaines de finir quelque chose. Mais n’abandonnez pas trop vite, ce serait ça le plus décourageant.

Ne pas se concentrer sur les erreurs / défauts de son oeuvre

Une des choses que m’ont apprises les travaux manuels, c’est qu’on ne peut pas faire quelque chose de parfait. Je sais que ça peut être très frustrant de passer des heures avec “aucune erreur”, et puis tout d’un coup, le pinceau ou l’aiguille dérape et on se dit que tout est foutu (enfin, c’est moi qui me dis ça). Sauf que ça n’a pas de sens de recommencer depuis le début. Et c’est une des grandes leçons des travaux manuels : savoir se dire qu’on a fait une erreur mais qu’elle peut se réparer, et apprendre à aller de l’avant malgré “l’erreur” qu’on vient de commettre.      
Finalement, on apprend à être philosophe grâce aux travaux manuels smile

Ne pas sur-investir quand on commence une activité

C’est peut-être un défaut que je suis seule à avoir, mais je me rends compte que quand je commence une nouvelle activité, je commence à me procurer plein de matière. Et ça prend de la place parce qu’on n’en a pas forcément besoin et que je vais quand même la garder “au cas où”. Donc mon conseil, achetez ce dont vous avez besoin mais pas forcément plus. En plus, il est possible que vous ne soyez pas motivés pour vous y remettre ou que vous ayez envie d’essayer autre chose !

Et surtout, point le plus important : ne pas trop se concentrer sur le résultat

C’est vrai qu’on pense d’abord au résultat mais je crois qu’il faut apprendre à se détacher de ça quand on commence. En plus, au final, j’ai constaté que malgré les erreurs, sur toutes les activités manuelles réalisées, on finit toujours par être fièr de ce qu’on a pu faire car on s’y est appliqué. 

Donc si j’ai un conseil, c’est de se lancer sans penser au résultat (sinon, on peut être paralysé et ne pas avoir envie de commencer). Le plus important, c’est de se lancer, de faire le premier pas !

Quelques idées d’activités pour des travaux manuels 

Voici quelques idée de travaux manuels. Il y en a vraiment pour tous les goûts et je suis sûre que ceux / celles qui n’en font pas trouveraient facilement chaussure à leur pied :

  • Tricot / crochet : un travail sur la laine ! J’ai découvert le crochet il n’y a pas longtemps et j’ai trouvé plus simple que le crochet (surtout quand on fait une erreur)
  • Scrapbooking : pour les amoureux du papier. On peut faire des super albums photos et vous pouvez essayer de faire des cartes
  • Le dessin / peinture : j’aime bien faire un peu d’encres aquarelle mais on peut essayer sur plein de supports !
  • Couture: on pense souvent à la couture pour faire des vêtements ou des sacs. J’ai fait un peu de couture pour de la décoration et j’ai beaucoup aimé

Bon, y a plein d’autres idées : travailler le bois (ou simplement faire des dessins sur le bois ou le verre), faire des bijoux, de la broderie etc.

Je propose que ce mois-ci, on se mette tous à 1 activité à faire héhé smile Et vous, faites vous quelques travaux manuels ? Si oui, lesquels ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *